Réservation

Date d'arrivée:

Nombre de nuits:

Code de promotion:

Best price guarantee

Hôtel Lapad / Histoire de l'hôtel Lapad

Hôtel Lapad 4* est certainement l'un des symboles de Dubrovnik, pas seulement comme un produit touristique prestigieux, mais aussi grâce au fait qu'il est parmi les plus anciens hôtels de la ville et par conséquent le gardien de la tradition et des souvenirs du temps passé et d'une Dubrovnik différente.

La construction de l'hôtel a commencé en 1912 et il a été inauguré en 1914. La façade victorienne de l'hôtel a toujours été son symbole. Lapad est un des hôtels peu nombreux qui ont conservé leur aspect original et qui l'ont parfaitement adapté et allié avec les avantages des temps modernes. Dans ses deux ailes, supérieure et classique, il y a 157 chambres et 6 suites, aménagées et équipées selon les plus hautes normes  requises d'un hôtel 4*.

L'actuelle aile supérieure est le bâtiment centenaire qui dès son ouverture n'était qu'un hôtel. En 1986 l'hôtel augmente sa capacité et on construit l'aile classique de 6 étages de style en cascade. Avec ses 193 chambres il a été un des hôtels les plus grands de la ville. Pendant la guerre de l'indépendance de la Croatie, l'hôtel abrite des réfugiés de Dubrovnik et de sa région, mais déjà à partir de 1993 il commence à retrouver sa clientèle.

Dans les années suivant la fin de la guerre, le tourisme croate renaît de ses cendres et l'hôtel Lapad augment le nombre de clients contents d'une saison à l'autre.

En vue de lever ses services à un niveau plus haut, en 2007 on commence avec la restauration qui lui

apporte 4 étoiles et un aspect nouveau et moderne.

D'une saison à l'autre l'hôtel présente d'excellents résultats touristiques ce qui nous montrent de nombreux prix reçus au cours des dernières années grâce aux éloges et aux experiences agréables de ses clients.

De nombreux client reviennent ce qui fait la preuve du dévouement, de la passion, du professionnalisme et du travail d'équipe à Lapad – une combinaison parfaite pour un service excellent.